exceptionnel


exceptionnel

exceptionnel, elle [ ɛksɛpsjɔnɛl ] adj.
• 1739; de exception
1Qui constitue une exception (1o). Congé exceptionnel. occasionnel, rare. « la situation était grave [...] Cela prouvait qu'il fallait des mesures encore plus exceptionnelles » (Camus).
2(1832) Qui est hors de l'ordinaire. extraordinaire. Des circonstances exceptionnelles. Une remise exceptionnelle de x% sur tous les articles du magasin. Convoi exceptionnel. (Choses heureuses, bonnes) remarquable, supérieur. Une occasion, une chance exceptionnelle. inattendu. C'est une réussite exceptionnelle. étonnant. « Une recrue de grande valeur. Intelligence et habileté exceptionnelles » (Romains). « Ce mariage ne fut pas heureux et cela n'aurait rien en soi d'exceptionnel » (Henriot).
Subst. Ce qui est exceptionnel. « Le merveilleux n'était pas pour lui l'exceptionnel; c'était l'état normal » (Renan).
⊗ CONTR. Régulier. Banal, commun, 1. courant, habituel, normal, ordinaire.

exceptionnel, exceptionnelle adjectif Qui constitue une exception : Une faveur exceptionnelle. Qui fait exception, qui est hors de l'ordinaire : Une chance exceptionnelle. Dont les qualités sont rares, éminentes : Une exceptionnelle intelligence.exceptionnel, exceptionnelle (citations) adjectif Pierre Dumarchais, dit Pierre Mac Orlan Péronne 1882-Saint-Cyr-sur-Morin 1970 Quand on possède le goût des gens exceptionnels, on finit toujours par en rencontrer partout. Le Bal du pont du Nord Gallimardexceptionnel, exceptionnelle (synonymes) adjectif Qui constitue une exception
Synonymes :
Contraires :
- régulier
Dont les qualités sont rares, éminentes
Synonymes :
- éminent
Contraires :

exceptionnel, elle
adj.
d1./d Qui fait exception. Des mesures exceptionnelles.
d2./d Extraordinaire, remarquable. Un cas exceptionnel.

⇒EXCEPTIONNEL, ELLE, adj. et subst. masc. sing.
I.— Adjectif
A.— Qui fait une exception. Cette loi contient un article exceptionnel, une disposition exceptionnelle en faveur de telles personnes (Ac.) :
1. À titre exceptionnel, les intéressés ne remplissant pas les conditions réglementaires de titres ou de stage pourront entrer en fonction si leurs titres et leurs connaissances professionnelles ont été jugés suffisants par le ministère de l'Éducation Nationale.
Encyclop. éduc., 1960, p. 75.
En partic. [En parlant d'une loi, d'un tribunal] Qui ne relève pas du droit commun. Si le gouvernement reste armé de lois exceptionnelles, (...) toutes les concessions apparentes qu'il faut faire sont mensongères (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 360). Le conseil de guerre est une juridiction exceptionnelle (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 104).
P. méton. Qui est fait, accordé à titre d'exception. Congé exceptionnel; autorisation, faveur, indemnité, prime, subvention exceptionnelle. Sauf le cas de propositions exceptionnelles les nominations et promotions n'ont lieu qu'au 1er janvier et au 14 juillet (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p. 112). Le maximum de temps à passer dans la maîtrise d'internat ne peut excéder six ans, sans prolongations exceptionnelles (Encyclop. éduc., 1960, p. 325) :
2. Par une dérogation exceptionnelle au décret de Moscou, Esther venait d'être autorisée à accepter en Angleterre une invitation du prince héritier de la couronne.
VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 226.
B.— P. ext. Qui n'est pas inclus dans la règle générale, habituelle.
1. [Quant au nombre] Par principe, je suis profondément convaincu, que, surtout en politique, toute mauvaise intention est éminemment exceptionnelle (COMTE, Philos. posit., t. 4, 1839-42, p. 13). Les systèmes planétaires sont exceptionnels relativement au nombre des étoiles (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 195) :
3. Braun la rencontra [Anna], à un dîner de mariage où elle se trouvait, d'une façon exceptionnelle : car on ne l'invitait guère, à cause de la mauvaise réputation que continuait de lui faire l'indécence de son origine.
ROLLAND, J.-Chr., Buisson ard., 1911, p. 1366.
2. [Quant à la valeur, à la nature] Numéro exceptionnel d'un journal; circonstance, situation exceptionnelle. Je vous apporte une offre exceptionnelle, une soie noire, une faille, que vous pourrez vendre à cinq francs cinquante (ZOLA, Bonh. dames, 1883, p. 575). En lui [Paul Desjardins], rien de médiocre, rien d'insignifiant : ses irritants défauts n'étaient pas moins exceptionnels que ses incomparables qualités (MARTIN DU G., Souv. autobiogr., 1955, p. LXXX) :
4. Pour les nerveux, tout est exceptionnel. L'imprévu est une espèce de loi. Les extrêmes se prolongent, formant une quasi-permanence de l'excessif.
VALÉRY, Tel quel II, 1943, p. 340.
En partic. Qui sort de la règle générale, habituelle par sa haute valeur.
♦ [En parlant d'une chose abstr.] Bonté exceptionnelle; fonctionnaire promu à la classe exceptionnelle. Se croire René ou Obermann et (...) s'attribuer une sensibilité exceptionnelle, par conséquent des souffrances inconnues au vulgaire (SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 174). Nomination de M. Prosper-Georges Du Roy, publiciste, au grade de chevalier de la Légion d'honneur, pour services exceptionnels (MAUPASS., Bel-Ami, 1885, p. 346) :
5. Avant-hier, regardé longuement le ciel nocturne qui se trouvait être d'une limpidité exceptionnelle. Il n'y a guère qu'en Tunisie que j'aie vu autant d'étoiles, et si brillantes ...
GREEN, Journal, 1945, p. 212.
♦ [En parlant d'une pers.] C'est la réunion de ces deux facultés, l'imagination et la raison, qui fait les hommes exceptionnels (DELACROIX, Journal, 1850, p. 338). Un être exceptionnel, cette Jenny... noble, énergique... admirable! (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 796) :
6. Pour Renan, l'humanité se compose de quelques individus exceptionnels, préservés des tentations et des malentendus où tombe la foule...
MASSIS, Jugements, 1923, p. 114.
II.— Subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui n'est pas inclus dans la règle générale, habituelle. La force des liens [affectifs] vient de cette conviction torturante, qu'il y a là de l'exceptionnel, de l'unique, de l'irremplaçable, et que nous ne retrouverons jamais plus (GIDE, Journal, 1929, p. 944). Henry James reprend l'avantage en ce que sa peinture échappe à l'exceptionnel, au monstrueux, au cas clinique de Charlus (MAURIAC, Bloc-notes, 1958, p. 29) :
7. ... de temps en temps, l'exceptionnel est nécessaire. Pour les événements comme pour les hommes, la troupe ordinaire ne suffit pas; il faut parmi les hommes des génies, et parmi les événements des révolutions.
HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 320.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. exceptionnalité. Fait de sortir de la règle générale, habituelle, par sa haute valeur. Le lecteur (...) aime à penser que la métaphysique, les arts, la littérature, et la plus haute partie de la science demeurent inviolés, et garantis par l'exceptionnalité des hommes qui s'y illustrent, et des hommes qui s'en enivrent (VALÉRY, Conq. méthod., 1897, p. 62). L'exceptionnalité de ce grand musicien [Schubert] se mesure à son absence de tout dogmatisme (BUENZOD, Schubert, 1937, p. 213).
Prononc. et Orth. :[], [e-] ou [ekse-]. Cf. ex-1. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1739 « qui constitue une exception » mesures exceptionnelles (D'ARGENSON, Mém., II, p. 74 ds DG); 1832 « qui est hors de l'ordinaire » cette enfance exceptionnelle (BALZAC, L. Lambert, p. 1117). Dér. de exception; suff. -el. Fréq. abs. littér. :1 008. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 189, b) 984; XXe s. : a) 1 964, b) 2 416.
DÉR. Exceptionnellement, adv. D'une manière exceptionnelle. a) [Détermine un procès] Contrairement à la règle générale, habituelle. Oh! de grâce! ayons ce soir, exceptionnellement, un banquet sans philosophies (, Aphrodite, 1896, p. 135). La Providence, pour une fois, faisait bien les choses; cela lui arrive, exceptionnellement; ses ratages ne se comptent plus (ARNOUX, Roi, 1956, p. 210). V. avenue ex. 7. b) [Détermine un adj.] D'une manière qui sort de la règle générale, habituelle (par sa haute valeur). Des esprits exceptionnellement remarquables (MEILHAC, HALÉVY, Cigale, 1877, I, 13, p. 35). Une place exceptionnellement agréable, comme on n'en rencontre pas beaucoup dans une existence de femme de chambre (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 54). Ce n'est pas facile de composer un jardin, surtout que mon terrain est exceptionnellement difficile avec sa déclivité, ses trous et ses bosses (BARRÈS, Cahiers, t. 10, 1913, p. 214). [], [e-] ou [ekse-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1932. 1re attest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de exceptionnel, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 162.
BBG. — GALL. 1955, pp. 46-47; p. 49, 455.

exceptionnel, elle [ɛksɛpsjɔnɛl] adj.
ÉTYM. 1739; de exception.
1 Qui constitue une exception (1.). || Mesure exceptionnelle. || Cas (cit. 14) exceptionnel. Rare (→ Dérogation, cit. 1). || Congé exceptionnel. Occasionnel. || Faveur exceptionnelle.
1 (…) la loi qui concède aux Fées, dans un cas semblable à celui-ci, c'est-à-dire le cas d'épuisement des lots, la faculté d'en donner encore un, supplémentaire et exceptionnel (…)
Baudelaire, le Spleen de Paris, XX.
2 (…) la situation était grave, mais qu'est-ce que cela prouvait ? Cela prouvait qu'il fallait des mesures encore plus exceptionnelles.
Camus, la Peste, p. 174.
Qui est fait, accordé à titre exceptionnel. || Prime, indemnité exceptionnelle.
Dr. Qui ne relève pas du droit commun. || Tribunal exceptionnel. || Lois exceptionnelles.
2 (Mil. XIXe). Qui est hors de l'ordinaire. Extraordinaire. || Circonstances, situations exceptionnelles. Anormal.Spécialt. Qui sort de l'ordinaire par sa valeur, ses qualités. Remarquable, supérieur. || Une occasion, une chance exceptionnelle. Majeur. || Sa réussite n'a rien d'exceptionnel. || Une intelligence, un talent, des dons exceptionnels. Ligne (hors ligne). || C'est un être, une personnalité exceptionnelle (→ Demi-dieu; cheville, cit. 5).
3 Que les gens du monde et les ignorants, curieux de connaître des jouissances exceptionnelles, sachent donc bien qu'ils ne trouveront dans le hachisch rien de miraculeux (…)
Baudelaire, les Paradis artificiels, « Poème du hachisch », III (1860).
4 La troupe Pasdeloup (…) n'a pas de diva en titre ni de ténor avec un ut exceptionnel.
Th. Gautier, in le Moniteur, 30 nov. 1868.
5 (…) toute l'aurore de ce matin exceptionnel fut savourée par elle longuement et délicieusement.
Alphonse Daudet, Fromont jeune et Risler aîné, III, III.
6 Une recrue de grande valeur. Intelligence et habileté exceptionnelles.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XIX, p. 207.
7 Ce mariage ne fut pas heureux et cela n'aurait rien en soi d'exceptionnel (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 400.
N. m. Ce qui est exceptionnel. || Cet écrivain recherche l'exceptionnel.
8 Le merveilleux n'était pas pour lui l'exceptionnel; c'était l'état normal.
Renan, Vie de Jésus, III, Œuvre, t. IV, p. 110.
9 C'était donc lui qui payait le loyer, les toilettes, la cave, les réceptions, le chauffeur, tout l'exceptionnel ou l'imprévu, jusqu'aux notes de la manucure.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XIII, p. 181.
CONTR. Régulier. — Banal, commun, courant, coutumier, fréquent, habituel, normal, ordinaire.
DÉR. Exceptionnellement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exceptionnel — exceptionnel, elle (è ksè psio nèl, nè l ) adj. 1°   Qui a rapport à une exception. Clause, disposition exceptionnelle. 2°   Néologisme. Qui fait exception, extraordinaire. C est d un bon marché exceptionnel. ÉTYMOLOGIE    Exception …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXCEPTIONNEL — ELLE. adj. Qui est relatif à une exception. Cette lot contient un article exceptionnel, une disposition exceptionnelle en faveur de telles personnes. Clause exceptionnelle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • exceptionnel — adj. èksèpchonèlo, a, è (Albanais.001). Fra. C est exceptionnel : è t on n èksèpchon (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • EXCEPTIONNEL, ELLE — adj. Qui est relatif à une exception. Cette loi contient un article exceptionnel, une disposition exceptionnelle en faveur de telles personnes. Clause exceptionnelle. Il signifie aussi Qui est en dehors de l’ordinaire. Des services exceptionnels …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Convoi exceptionnel — transportant une rame de tramway …   Wikipédia en Français

  • Convoi Exceptionnel — Dans le domaine du transport routier, un convoi exceptionnel est un transport de marchandises, ou une circulation de véhicules, présentant un caractère exceptionnel en raison de ses dimensions ou de sa masse, lesquelles ne respectent pas les… …   Wikipédia en Français

  • Resultat exceptionnel — Résultat exceptionnel Pour les articles homonymes, voir Résultat. Le résultat exceptionnel est une notion de la comptabilité continentale. Il exprime le résultat réalisé par une entreprise en raison des évènements non récurrents qui ont pris… …   Wikipédia en Français

  • Les Gens Normaux N'ont Rien D'exceptionnel — est un film français réalisé par Laurence Ferreira Barbosa, sorti en 1993. Sommaire 1 Synopsis 2 Commentaire 3 Fiche technique 4 …   Wikipédia en Français

  • Les Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel — est un film français réalisé par Laurence Ferreira Barbosa, sorti en 1993. Sommaire 1 Synopsis 2 Commentaire 3 Fiche technique 4 …   Wikipédia en Français

  • Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel — est un film français réalisé par Laurence Ferreira Barbosa, sorti en 1993. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Liens ext …   Wikipédia en Français